RAPPORT GENERAL D’ACTIVITES 2008-2009 DE L'ARMP INFOS DEP

 

Editorial

DU CONTRÔLE DE L’EXÉCUTION FINANCIERE AU CONTROLE DE L’EXÉCUTION PHYSIQUE DE LA COMMANDE PUBLIQUE.

Le XXII ème forum des contrôleurs financiers qui a eu lieu du 15 au 17 décembre 2014 à Ouagadougou a porté sur le thème du contrôle de l’exécution physique de la commande publique.
Le choix d’un tel thème procède de la volonté des autorités du Ministère de l’Economie et des Finances de promouvoir la bonne gouvernance en vue d’optimiser l’utilisation des ressources financières de notre pays. Ces ressources, faut-il le rappeler, sont rares et doivent servir à la prise en charge de besoins de plus en plus croissants. Il apparait dès lors impérieux pour l’Administration publique de procéder à la sécurisation des biens de l’Etat à travers le renforcement du contrôle de l’exécution physique de la commande publique.


Abraham KY, Ph. D
Directeur Général du Contrôle des Marchés Publics et des Engagements Financiers

Pour ce faire, les contrôleurs financiers ont eu la lourde responsabilité de procéder à la vérification de la sincérité de la certification du service fait en vue de contribuer à la protection de l’actif public.
Cette prérogative est reconnue au contrôleur financier par les dispositions de la loi 039 -2013/AN du 28 novembre 2013 portant modification de la loi 006 -2003/AN du 24 Janvier 2003 relative aux lois de finances.
Le champ du contrôle de l’exécution physique de la commande publique couvre les commandes exécutées par l’Etat, les collectivités territoriales, les Etablissements Publics de l’Etat et les Sociétés d’Etat.
L’exercice du contrôle de l’exécution physique de la commande publique participe également, entre autres, à la lutte contre le faux et l’usage du faux.
Il reste entendu, que la réussite de cette mission assignée aux contrôleurs financiers passe par un engagement et une détermination sans failles des acteurs concernés.

Actualité de la DGMP

Revue à mi-parcours du budget de l'Etat gestion 2011: Les acteurs de marchés publics invités à la célérité et à la qualité des dossiers
Chaque année, le mois de juin est marqué par la réalisation de l'une des activités phares en matière de finances publiques : la revue à mi-parcours du budget de l'Etat. Il en sera de même cette année pour l'exercice budgétaire en cours. Suite...


Plans de passation des marchés 2011 : Gagner le pari de l'anticipation
Cette année comme les années précédentes, les engagements seront respectés avec le processus d'élaboration des Plans de passation des marchés qui a été entamé en octobre dernier. Suite...


Système d'information Intégré des Marchés Publics : Plus de 200 utilisateurs formés
En décembre 2009, le Conseil des Ministres décidait de l'introduction du Système d'Information intégré des Marchés Publics (SIMP) dans le traitement et la transmission des dossiers de commande publique. Dans la mesure où la maitrise des fonctionnalités du logiciel est une des conditions de sa mise en oeuvre, la DGMP met un accent particulier sur l'assistance et la formation des utilisateurs. Suite...


Plan de passation des marchés, gestion 2011: L'anticipation est recommandée
Le mois d'octobre annonce le dernier virage de la gestion du budget 2010. Le Ministre de l'Economie et des Finances en donnait déjà le ton par lettre circulaire portant traitement des dossiers de marchés publics dans le cadre de la clôture des opérations budgétaires pour l'année en cours. Suite...


Clôture des opérations budgétaires gestion 2010: Accélérer le traitement des dossiers de marchés publics
Cette année, comme les années précédentes, les administrateurs de crédits seront tenus informés des dates limites de publication des avis d'appel à concurrence, de réception des projets d'engagements des dépenses et de transmission des ordonnancements des dépenses Suite...


Voir les archives